Bien-être

Pourquoi les petites lèvres pendent ?

Pourquoi les petites lèvres pendent ?

Les petites lèvres ou nymphes font partie de l’anatomie des organes génitaux externes des femmes. De ce fait, il existe une grande variété de formes, de tailles et d’aspects des lèvres vaginales. Toutefois, il peut arriver que ces petites lèvres traînent et présentent une forme disgracieuse. On parle d’hypertrophie. Quelles sont les causes de cette affection et que faire pour y remédier ?

Des petites lèvres qui pendent : quelles sont les causes ?

Tout d’abord, rappelons qu’avant la puberté, les petites lèvres sont peu développées. Mais à la puberté, elles se développent de manière irrégulière. Elles varient d’une femme à une autre et même d’un côté à un autre. Cependant, les causes du développement variable des petites lèvres ne sont pas connues. Il s’agit d’un phénomène qui se remarque avec le temps à la suite des variations hormonales. Ainsi, certaines femmes vont avoir des lèvres pendantes dès la puberté. Par contre, d’autres vont l’avoir avec le vieillissement naturel de la peau. Dans d’autres cas, la grossesse et l’accouchement peuvent être à l’origine de ce phénomène. Au cours de cette période, il est constaté un accroissement du flux sanguin vers les parties génitales. Ceci peut entraîner des changements anatomiques. D’autres causes comme la perte de poids excessive peuvent être également à l’origine de l’hypertrophie.

Des petites lèvres qui tombent : symptômes

femme

Ce dysfonctionnement des petites lèvres provoque un inconfort qui se manifeste par :

  • Une gêne lors de la marche ;
  • Des frottements assez désagréables lors de certaines activités sportives. C’est le cas du vélo, la course, la natation, l’équitation par exemple ;
  • Des frottements tout aussi désagréables lors du port des vêtements moulants ;
  • Des difficultés de pénétration ou une douleur lors des rapports sexuels ;
  • Des irritations surtout lors des menstrues.

Si vous ressentez l’un de ses symptômes, il vous faut consulter des professionnels en la matière sur https://www.chirurgien-esthetiqueparis.com/nymphoplastie pour une résolution efficace du problème.

Des petites lèvres qui pendent : comment y remédier ?

L’hypertrophie des petites lèvres occasionne assez de gênes chez les femmes. Souvent, certaines femmes se sentent mal à l’aise dans leur corps. Pour retrouver leur bien-être physique et psychologique, de nombreuses femmes ont recours à la chirurgie esthétique, plus précisément à la nymphoplastie. Aussi appelée labioplastie, cette technique permet de corriger et de retirer la peau en excès au niveau des petites lèvres pour leur redonner une certaine harmonie. C’est une opération qui se déroule pour la plupart du temps sous anesthésie générale. Elle peut être également associée à une anesthésie locale au niveau des lèvres afin de réduire les douleurs post-opératoires. L’intervention est de courte durée et ne présente aucun risque pour la santé. Il existe deux techniques principales à savoir : la nymphoplastie triangulaire et la nymphoplastie longitudinale. Le choix dépend de la forme de votre hypertrophie. Une fois que l’opération est terminée, la cicatrisation est relativement rapide, à condition de respecter quelques règles d’hygiène. Vous devez par exemple faire des toilettes intimes après chaque miction. De plus, il faut éviter les rapports sexuels pendant un mois.

Bon à savoir : Le prix d’une nymphoplastie varie de 2500 à 3500 euros. Ces tarifs sont très variables en fonction des frais liés à la clinique, du type d’anesthésie, des spécificités de chaque patient et des prix propres au chirurgien.

Notre Score
Donnez une note !
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *